C’est quoi les déchets infectieux ?

Les déchets infectieux prennent en compte plusieurs points.  A priori, ce sont des déchets nécessitant des démarches particulières pour faire valoir sa suppression totale. Il ne doit  pas être traité de la même manière qu’un déchet ménager. En effet, chaque étape de sa suppression doit être bien analysée.

Qu’est-ce qu’un déchet infectieux ?

Pour appréhender la définition des déchets infectieux, il est crucial de mettre en évidence les principaux faits. A priori, les déchets infectieux  sont souvent liés aux soins de santé. Vous pouvez rencontrer un grand nombre de déchets issus des sous produits et des traitements hospitalier. Les déchets infectieux sont alors considérés comme des déchets contaminés par le sang. Ils  peuvent également provenir de liquides corporels. Il est possible de rencontrer des déchets infectieux  dans des laboratoires ou suite à un patient hospitalisé placé en isolement. A l’hôpital, il est possible de trouver des déchets anatomiques, génotoxiques et radioactifs. Les principales sources de ces déchets infectieux  sont les hôpitaux, les centres d’autopsies, les morgues et les divers établissements de recherche. Toutefois, il est à constater qu’il existe une grande variété de déchets dangereux issus de ces endroits.

Les points essentiels d’un déchet infectieux

Les déchets infectieux sont  avant tout considérés comme étant un déchet hospitalier. Il s’agit de déchets issus des activités professionnelles liées aux soins. En général, ce sont des déchets qui proviennent des traitements des maladies chroniques comme les hépatites, le diabète, les antirétroviraux. Ce sont des déchets venant des objets utilisés. Ces derniers ont été souillés par des microbes. Ils sont souvent assimilés à des déchets toxiques et dangereux contrairement aux déchets ménagers. Les volumes de déchets infectieux  peuvent varier en fonction des thérapies et des traitements réalisés. Tous les professionnels doivent absolument réaliser des manipulations minutieuses pour éviter de s’exposer face aux déchets infectieux.

Tout savoir sur les déchets infectieux

Les déchets infectieux sont assez durs à éliminer. Ils doivent suivre un circuit adapté et sécurisé. Les déchets infectieux sont alors isolés de manière à faciliter votre collecte. En général, les déchets infectieux  sont incinérés. Les récipients utilisés sont également collectés de manière à respecter les normes de sécurité établies. L’organisation du travail des professionnels doit mettre en avant l’isolement afin d’éliminer les risques de contamination. Les déchets infectieux respectent ainsi des règles spécifiques liées à la traçabilité, à l’emballage et à l’entreposage. Chaque région met en valeur ces dispositifs de sécurité pour éviter des conséquences inattendues.

Déchets de santé : quels sont les risques sur la santé ?
C’est quoi les déchets génotoxiques