8

 

évolution du centre de tri

Quel impact sur la santé au travail ?

 

Les questions cruciales de cette étape

  • Le site est-il toujours en phase avec son temps ?
  • Faut-il envisager un investissement partiel ou une rénovation lourde ?
  • L’organisation et le management ont-ils été mis à plat en vue de cette étape ?

Ils décident

  • L’exploitant
  • La collectivité

Ils aident

  • Les bureaux d’études
  • Les ergonomes
  • Les outils méthodologiques

Des évolutions extérieures à prendre en considération : consignes de tri, gisements, modes de collecte, tarification, tonnages, barème… ces paramètres évoluent sans cesse. Si le site n’en tient pas compte, ce sont les trieurs qui servent de variable d’ajustement.

La rénovation, inévitable : un centre de tri obsolète perd en efficacité, ce qui est toujours préjudiciables pour la santé des trieurs. Lorsqu’elle s’envisage, il est nécessaire de requestionner le schéma territorial.

La sous-estimation de la coactivité : elle présente des risques pour les trieurs et les intervenants du chantier.

 

Comment agir ?

 

Identifiez et tenez compte des ressources et des limites du centre de tri

Lorsque le site fonctionne au-delà de ses capacités, la performance globale n’est plus tenable. Le résultat est alors le plus souvent atteint au dépend des coûts, de la qualité et de la santé des opérateurs. La performance globale ne peut s’atteindre qu’en tenant compte de la réalité du marché.

Définissez et simulez différents scénarios techniques et organisationnels de fonctionnement

  • Mettre en lien les exigences de performance avec les différents scénarios.
  • Eviter que les opérateurs ne régulent in fine, car il n’y aura pas de marges de manœuvre pour adapter le fonctionnement des installations.
  • Anticiper les situations : dysfonctionnements techniques, aléas organisationnels, fluctuations du gisement, évolution du marché, évolutions réglementaires…

Organisez les temps d’échanges entre la MOA, les exploitants et les concepteurs pour suivre la vie du site

  • Mettre en place des temps d’échanges sur les questions relatives à la prévention de la santé et de la sécurité au travail.
  • Identifier les ajustements à mettre en place durant les marchés en fonction des changements de gisements ou des conditions de collecte.
image_print