Quels sont les enjeux de la gestion des déchets issus de médicaments ?

Le traitement des déchets de soins médicaux devient une préoccupation primordiale dans plusieurs domaines : la santé, l’environnement et l’éducation. Des consignes particulières doivent être appliquées, que ce soit pour les acteurs de la santé ou les simples citoyens. Tout un chacun a intérêt à connaître les véritables enjeux gestion des déchets issus de médicaments.

La préservation de la santé

Les déchets issus de médicaments affichent un réel danger pour la société. Une personne morale ou physique met en danger la vie d’autrui en mettant les restes de comprimés dans une poubelle classique. Par exemple, les déchets de seringue risquent de transmettre des graves maladies comme l’hépatite B, la brucellose et le VIH. C’est pourquoi des règles minimales ont été mises en place. Les principales contributions concernent les professionnels de la santé : les médecins, les infirmiers et tous les agents qui opèrent dans le domaine de la santé. Les hôpitaux, centres de santé et laboratoires doivent disposer d’un incinérateur. Pour une meilleure gestion de leurs déchets, l’incinérateur doit présenter une température supérieure à 1000° C, selon les recommandations de l’Organisation Mondiale de la Santé. Les déchets infectieux comme le sang, les fluides corporels, les sécrétions des voies respiratoires, les fèces et les cultures microbiologiques doivent être enfouis dans une réserve particulière.

L’éducation des citoyens

La gestion des déchets de santé engage tous les citoyens. Tout un chacun est invité à trier les ordures : déchets organiques, déchets ménagers, déchets issus de médicaments, bouteilles, etc. Afin d’éloigner les autres des intoxications accidentelles, il est important d’éviter de mélanger les substances thérapeutiques avec les ordures ordinaires. Après un long traitement thérapeutique, il convient de retourner les restes de médicaments à la pharmacie. Quant aux équipements de santé piquants et tranchants, comme les seringues, les verres cassés, les ampoules, ils doivent être classés dans une boîte jaune. Par la suite, cette caisse sera livrée auprès d’un hôpital ou d’un cabinet médical le plus proche.

Les aspects environnementaux

La gestion de tous types de déchets fait partie des actions environnementales pour sauver la planète. Pour commencer, une zone d’un centre de santé doit être exempt des détritus issus des médicaments et des équipements de soins. Cela évite la propagation d’une épidémie et de toute infection. Pour la préservation de l’environnement, il est recommandé de recycler les déchets d’équipements médicaux. De nombreux foyers utilisent les bouteilles, les caisses en carton, les canettes et les métaux non contaminés pour des usages ménagers. Lors de l’utilisation d’un incinérateur pour la destruction des déchets médicaux, il faut tenir en compte des produits polluants. Par exemple, les déchets chimiques ne peuvent pas passer dans un incinérateur pour prévenir la suffocation. En ce qui concerne la réalisation d’une fosse pour les déchets de santé, il convient de creuser loin des sources d’eau.

Gestion des déchets : c’est quoi la responsabilité sociétale des entreprises (RSE) ?
Comment sont gérés les déchets dangereux ?