Quels sont les différents types de déchets de santé ?

Avec un taux d’accroissement démographique très élevé par an, la surface vivable de la planète se réduit peu à peu. Non seulement cette explosion, en termes de surpopulation, réduit l’espace habitable, mais aussi, elle la détruit. Évidemment, ce surpeuplement provoque, en masse, l’apparition de différents types de déchets domestiques, industriels et sanitaires. En ce qui concerne les déchets de santé, tout être vivant peut être sous leurs menaces. Toutefois, tous les déchets ne sont pas tous nuisibles. Comment donc classifier les différents types de déchets de santé ?

Qu’est-ce qu’un déchet de santé ?

Avant d’aborder le sujet concernant les différents types de déchets de santé, il est nécessaire d’y apporter une clarification.

Différents des déchets domestiques et industriels, les déchets de santé sont, généralement, émis par les centres hospitaliers et les établissements pharmaceutiques. Par définition, les déchets sont, à l’origine, des produits normaux, mais, avec le temps et l’usage, ils sont dépourvus d’utilité et deviennent ainsi des déchets.

Il est à noter que les déchets de santé, comme les déchets industriels, sont classés en deux catégories bien distinctes : les déchets dangereux et non dangereux. Pour éviter tout type de maladie lié aux déchets de santé, il est indispensable de les connaître.

Les déchets de soins médicaux dangereux pour l’humanité

Les déchets dérivés des produits pharmaceutiques : les médicaments, les sérums, les vaccins sont des produits qui peuvent être nuisibles pour l’homme en cas d’inattention. Certes, ces types de résidus sont, la plupart du temps, détruits par les institutions pharmaceutiques. Toutefois, il y a des gens qui distribuent volontairement ces produits usés dangereux.

Les détritus infectieux : classé comme les plus dangereux, ce type d’ordure est, principalement, lié à des objets qui ont pris contact avec le sang à l’instar des outils pointus et tranchants, des flacons ou récipients.

Les ordures toxiques : les hôpitaux comme les pharmacies, ils émettent des déchets susceptibles d’être cancérogènes comme les médicaments pour traiter les cancers eux-mêmes.

Les déchets de santé qui ne sont pas dangereux

Quand il ne s’agit pas des déchets infectieux et toxiques, vous pouvez les classer comme des résidus non dangereux lorsqu’ils sont bien mis dans des endroits spécialement conçus pour les ordures. Les statistiques montrent que 85 % des déchets médicaux ne sont pas réellement une source de danger pour les êtres vivants. Cependant, il est difficile de dire que certains déchets ne sont pas dangereux. Tous les types d’ordures sont tous néfastes pour la santé humaine et l’environnement.

Déchets de santé : quels sont les risques sur la santé ?
C’est quoi les déchets génotoxiques